La thérapie par le rire

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Le rire est un épiphénomène. Il suspend la pensée, fige la vie à l'instant présent. Ce moment dédié à soi-même dans un ici et maintenant de non existence au monde extérieur, tel une contemplation, nous rappelle ce que nous sommes réellement en dehors de toute apparence suggérée ou imposée par nos pairs.

Ce qui est harmonieux par essence ne peut laisser de place à la dysharmonie ou maladie.
Il nous est donné la possibilité de réalignement à notre perfection, simplement en retrouvant notre cœur d'enfant, celui qui aime à rire de tout et de rien. Vent de joie sur lequel rien ne s'accroche, qui tourne en dérision nos prétentions et nos « mal-a-dies », qu'elles soient de voisinage ou familiales.

Comment rire, me direz-vous, lorsque la réalité quotidienne qui déferle aux informations réduit la vie à l'angoisse et au stress.
En osant retrouver votre cœur d'enfant, votre Lumière intérieure. Il existe des clubs de rire dans toutes les régions de France où l'on rit pour rire. Mais aussi, des ouvrages légers faits de blagues et de moqueries qui vous propose une pause, un espace de détente et de réjouissance intérieure.
Tout devient plus léger ou insignifiant. L'énergie mise en mouvement par le rire a fluidifié et dissipé vos états émotionnels. Un sourire réapparaît sur votre visage, la joie peut suivre, un mieux-être s'est installé en vous.

Mais encore, me direz-vous.
La simplicité du phénomène du rire le place dès le premier age de la vie dans les acquis précoces du bébé. Naturel, ses vertus sont reconnues bénéfiques tant pour la santé physique que psychique.
Saviez-vous que lorsque vous riez vous sécrétez des endorphines ? L'alchimie que provoque le rire au niveau de notre organisme se décline au pluriel. Du rire aux larmes et autres mécanismes de relâchement interne.
Revenons-en aux endorphines : ces molécules de bien-être et de joie constituent un véritable bouclier contre la déprime ou la morosité. Aucun traitement anti-dépresseur à ce jour n'a d'équivalence à une bonne séance de rire tant son action est holistique.
Une séance de 10 minutes 3 fois par jour est la thérapie idoine pour lutter contre la dépression, et retrouver le goût et le plaisir de vivre.

Rire est un bain de jouvence. La joie vous habite et ce rayonnement de bonne humeur attire la sympathie de votre entourage et facilite les contacts et mises en relation avec vos proches.
La puissance du rire va jusqu'à abolir les différences de classes ou de hiérarchie. Chaque personne se retrouve face à un autre lui-même exultant de la même joie. Il permet de partager un sentiment par simple mimétisme d'un bon rieur ou d'une même blague partagée. Les complexes s'envolent, on peut rire autant de son voisin que de soi-même en dehors de toute compréhension du contexte comique. Et si l'histoire s'y prête, le délire hilarant prend des proportions gargantuesques. Tous heureux nous rions, égaux dans cet instant sans fin.
Le bon vivant, humour aux lèvres, se remarque. Il recherche la compagnie et la même compagnie le recherche. L'ennui n'existe pas et la solitude a disparu. Il marche dans une bulle de joie heureux et serein.

Et les mauvaises nouvelles, me direz-vous. Elles ont beaucoup plus de mal à le toucher sans compter qu'il suffit qu'un bon rire fuse et elles s'en retournent d'où elles viennent.

Masaru Emoto, mondialement connu pour ses expériences sur l'eau et les cristaux, a démontré l'existence des réactions d'un milieu en réponse à l'influence à laquelle il est soumis. En deux mots : de la belle musique permettait d'obtenir de merveilleux cristaux de glace alors que de la cacophonie ou musique discordante construisait des cristaux non finis et déformés. D'autres expériences sur de la nourriture ont été faites : de belles paroles étaient prononcées d'un côté et de l'autre du stress et des insultes. Le résultat, comme précédemment, donnait des effets diamétralement opposés (Beauté/laideur).

Pourquoi ce détour : simplement pour vous signifier que le rire a cette même faculté, celle d'embellir votre vie, votre corps, votre esprit. De même il devient avéré, par plus d'un praticien et ou soignant, que les croyances de notre mental construisent nos maladies, qu'un simple rire peut dissoudre si et seulement si ce même mental lâche prise ou si vous l'y autorisez ! L'autodérision est parfois le premier pas vers la liberté, celle d'être.
Mais il en est du rire comme bien d'autres outils de guérison : la Lumière, la méditation, les plantes etc... La liste est loin d'être exhaustive.

Pour ne pas en rajouter plus que nécessaire, je vous dirai encore une chose. Le rire stimule les défenses immunitaires, incroyable mais vrai.

Les civilisations anciennes, la Chine entre autres, réunissaient leur population et organisaient des séances de rire collectives. Toutes les civilisations aiment à rire, le rire fait parti de nos programmations instinctuelles de survie, tout comme la reproduction ou la défense du territoire.

Rire devrait être une hygiène de vie quotidienne dans nos sociétés stressées. Rire développe une beauté tant intérieure qu'extérieure et facilite les interrelations et communications des groupes et sociétés, s'il est pratiqué régulièrement.
Ne dit-on pas que l'humour est le sel de la vie ? Alors rions, rions, rions pour être heureux.

 

Rantana
www.untrieur.fr

 

Auteur du livre "L'art de guérir par le rire"
Editions UnTrieur

De qui se moque-t-on? Des mots des maux! L'auteur nous décrie avec un humour inénarrable le vocubulaire médical.
Tout pour nous distraire et nous faire oublier la gravité apparente de notre état de santé.  A chacun son remède et sa "mal-a-die", nous déclare-t-il une fois de plus... Alors rions...

Commande sur http://untrieur.fr/

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir