La symbolique des couleurs (4)

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Mieux se connaître, comprendre une situation et savoir comment agir sont des choses importantes mais pas seulement. La connaissance de la symbolique des couleurs en fait également un formidable outil de communication.

Outil qui, de plus, est particulièrement apprécié des plus jeunes (des ados comme des enfants) comme j'ai pu souvent m'en rendre compte. Récemment, une mère me témoignait au lendemain d'une conférence, combien sa fille avait apprécié ce langage et l'avait entrainée tard dans la nuit pour des « décodages » couleurs. Il en ressortit que ceux-ci amenèrent sa fille (lycéenne) à lui confier des soucis dont elle n'avait, jusqu'à ce jour, pas eu la moindre idée ! Quel beau moyen pour déclencher des conversations, des prises de parole, ainsi que pour mettre des mots sur notre vécu. Il y a peu, une artiste me confiait qu'elle avait radicalement changé d'orientation dans son travail. Elle était passée de la peinture de natures mortes multicolores à la sculpture d'œuvres totalement blanches. Elle me dit qu'en découvrant la symbolique du blanc, elle y retrouvait exactement ce qu'elle vivait pour l'instant, le tournant qu'elle venait de donner à sa vie. Plus je travaille avec la symbolique des couleurs, plus je constate l'efficacité, la pertinence de cet outil pour vivre des prises de conscience ou, comme j'aime à le dire souvent, pour « ouvrir des portes »...Telles un révélateur, les couleurs nous parlent de... nous-mêmes ! Je vous propose maintenant de terminer le cycle des couleurs de l'arc-en-ciel avec la symbolique du violet et d'en commencer un nouveau avec la découverte de celle du blanc.


La symbolique du VIOLET

Le violet est la couleur communément associée au 7ème chakra. Ce chakra, situé à l'emplacement de la petite fontanelle, est appelé chakra coronal ou chakra couronne. Il est tourné vers le haut, c'est-à-dire vers le ciel, le cosmos, l'infini. Ce chakra est ainsi une porte d'accès au Divin (le Père) et ouvre sur la voie spirituelle. Dans la symbolique du violet, il sera ainsi question du lien avec le père ! Cette couleur évoque également un chemin d'apprentissage, une initiation, le rapport à l'autorité et la « pratique » de notre vie. Tel un marin sur son bateau, le violet évoque le fait d'avoir une direction et la maîtrise des choses...
Le violet clair évoque le novice, celui qui est prêt à s'investir dans une nouvelle discipline, prêt à suivre un nouvel enseignement. C'est un peu « Luke Skywalker » en apprenti Jedi sous l'autorité de « Maître Yoda » (lui-même violet foncé). Ce chemin d'apprentissage se fait avec un guide, un enseignant, et nous fait rencontrer la discipline et l'autorité. Comment allons-nous réagir ? En acceptant l'aide et l'expérience d'un aîné et en nous assouplissant ou en nous rebellant ? Avons-nous un exemple à suivre ? C'est que dans cette couleur, nous pouvons être en manque de père, comme en manque de re-père-s... Si l'on peut considérer qu'au violet clair, nous avons besoin d'un guide, au violet nous pouvons dire que nous sommes notre propre chef ! Ayant acquis une certaine expérience de vie, ayant « pratiqué » les exercices que nous avons appris, nous voici aptes à nous diriger. Nous sommes sérieux, connaissons nos possibilités, savons tenir nos engagements et sommes ainsi fiables. Nous pouvons à la fois, tenir compte des autres en déléguant si nécessaire, et ne pas nous laisser dévier de notre route par ceux-ci ! Nous veillerons cependant à ne pas nous imposer trop de choses, ce qui pourrait nous conduire à serrer les dents afin de ne pas sentir les difficultés. N'oublions pas que l'un des principaux travaux de cette couleur est l'assouplissement et qu'il peut encore nous rester, ici, quelques rigidités à travailler... Arrivés au violet foncé, nous avons « pratiqué » notre vie, emmagasiné de l'expérience dont nous pouvons faire profiter les autres. C'est dans cette couleur que nous pouvons enseigner et transmettre. Nous avons une direction, nous savons ou nous allons et pouvons y emmener les autres, les « guider ». C'est que le violet foncé, si elle est la couleur du père, est aussi la couleur du chef, du guide... Alors, serons-nous tel un père bienveillant, à l'autorité naturelle, et capable de montrer l'exemple ou un chef autoritaire qui impose son pouvoir ? Avoir une direction, montrer le chemin, avoir de la maîtrise et transmettre, voici bien des clés essentielles de cette couleur où il est un peu question du... sens de la vie !
Les mots clés du violet : l'initiation, la pratique, l'assouplissement, la direction, la maîtrise, l'autorité, l'enseignement, le père, la voie spirituelle.

 

La symbolique du BLANC
Tel un paysage de neige, le blanc va évoquer un environnement neuf. Il nous invite à quelque chose de nouveau, à avoir un regard sans à priori sur les choses. C'est la couleur d'un début de cycle. Elle est un peu comme le signe que tout est possible, semblable à la page blanche de l'écrivain qui reste à remplir. Pour que ce nouveau cycle commence, nous veillerons bien évidemment à ne rien oublier ! C'est que le blanc évoque également la distraction, les oublis (avoir un « blanc », un trou de mémoire)... Nous pouvons considérer le blanc comme une période d'ensemencement. De nouvelles choses vont germer mais pour cela, il va falloir les laisser mûrir et attendre. Nous voici ainsi aux prises avec un des mots clés essentiels de cette couleur : la patience... Ce qui pourrait être résumé, comme un enseignement, par cette citation de Jack Lang : « Il faut laisser le temps au temps ». À nous de gérer au mieux ce temps d'attente et de ne pas « ronger notre frein » ! J'emploie ce mot à dessein car il peut aussi être question de frein dans le blanc (conscient ou inconscient (oubli)). J'en reviens pour exemple à la symbolique de la neige, tombée abondamment dans certaines régions en février et qui freina considérablement l'activité économique. Également symbole de pureté (espace vierge/virginité), le blanc nous parle aussi d'une certaine discrétion, celle qui consiste à savoir s'effacer, à savoir mettre son égo de côté...
Les mots clés du blanc : le début de cycle, l'espace vierge, le regard neuf, la patience, l'oubli, le frein.



Philippe Houyet
www.descouleurspourlavie.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir