Décodage dentaire : pour une orthodontie en conscience

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Infligés sans conscience et le plus souvent trop tardivement, les traitements d'orthodontie imposent au corps des forces excessives qui se traduisent par un certain nombre de désordres, dont de vives douleurs.
Sur un autre plan, ces traitements sont une violence faite au psychisme et à la personnalité toute entière.

Décodage des dents mal implantées

Les malpositions ou dents mal implantées dépassent le simple problème esthétique. L'implantation des dents montre comment la personnalité s’est construite en réaction aux manques ou difficultés auxquels on a été confronté durant l'enfance et la petite enfance.
Ainsi, des dents implantées vers l'avant signent un fort besoin de reconnaissance: "regardez-moi, dites-moi que je suis beau". Des dents qui rentrent vers l'intérieur de la bouche, comme pour mieux se cacher, expriment le message inverse : "ne faites surtout pas attention à moi, je n'en vaux pas la peine".

Conflit réactivé

Avancer des dents implantées trop en arrière revient à envoyer à l'inconscient le message: "tu dois te montrer, tu dois occuper le devant de la scène". La manœuvre orthodontique entre en conflit avec les croyances et le vécu de la personne qui ont conduit à cette implantation en arrière.
La manière dont les dents s'implantent chez une personne témoigne de son vécu et de sa perception du monde. Dès lors, vouloir changer l'implantation, sans conscience des enjeux associés, conduit à la réactivation du conflit associé et à terme à la récidive du traitement. Les dents reprennent leur position initiale car le modèle ou pattern fondamental n'a pas été changé.

Décodage dentaire : pour une orthodontie en conscience
À l'inverse, vécus en conscience, les déplacements dentaires sont de puissants leviers de transformation intérieure. Ainsi, si je peux prendre conscience qu'avancer mes dents ou élargir mon arcade me donne l'opportunité de m'ouvrir au monde et si j'accompagne cette ouverture par un travail intérieur (psychothérapie, par exemple), alors je peux tirer véritablement parti sur tous les plans de mon traitement d'orthodontie qui n'est plus subi mais véritablement accepté et intégré en conscience des changements opérés sur tous les plans.

Chaque implantation est particulière et raconte une histoire spécifique, celle de notre vécu et de la construction de notre personnalité durant la petite enfance. Analyser l'implantation des dents à partir de moulages, grâce au diagnostic psycho-dentaire, donne de précieuses informations, en particulier pour la personne en traitement d'orthodontie qui se donne ainsi les moyens de sortir des blocages ou ornières du passé qui la limitent. Chez l'enfant, ce sont les parents à qui revient ce travail de compréhension afin de l'aider à épanouir sa personnalité en répondant à ses véritables besoins par une attitude adaptée.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir