Quand vos cellules sont au diapason !

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 
La thérapie quantique étudie l'influence des ondes électromagnétiques sur les différents mécanismes biochimiques. On la nomme également thérapie informative car elle permet la régulation des messages véhiculés à travers tout l'organisme par les ondes électromagnétiques émises avec une fréquence propre à chaque cellule.

En 1920, Georges Lakhosvsky, ingénieur, physicien, auteur de deux ouvrages « l'origine de la vie » et « Le secret de la vie » explique que « les cellules sont formées d'une multitude de circuits oscillants capables de recevoir mais aussi d'émettre des signaux électromagnétiques. ».

Plus tard, Herbert Frohlich, professeur au département de physique théorique de l'université de Liverpool nous livre sa théorie relative à l'existence « d'un langage intercellulaire organique utilisant des champs d'ondes cohérentes ».

Les travaux de CW Scmitt, professeur au département de technologie électrique et électronique de l'université de Salford, en Angleterre, démontre qu'un signal électromagnétique peut stimuler un allergène et déclencher une crise aigue en exposant la personne allergique à une certaine longueur d'onde. Le Dr Bénvéniste en France montre également que ces mêmes signaux peuvent être mémorisés sur un support comme de l'eau (principe de l'homéopathie) ou un support informatique (biologie numérique).

Fritz Albert POP met en évidence dans les années 1980 que les cellules émettent un rayonnement lumineux, très faible mesurable par un photomultiplicateur. Cette intensité lumineuse correspond à un faisceau de type laser. Tout organisme est donc capable d'émettre des corpuscules de lumière et peut également les emmagasiner par l'intermédiaire de l'ADN.

De ces travaux sont nés des systèmes de détection biologique d'analyse et de traitement des distorsions oscillatoires de notre système biologique.
Les travaux d'Ilya Prigogine, recevant le prix nobel de chimie en 1977 démontre qu'une onde électromagnétique mais également une onde sonore peut transporter une information.
La cellule sait parfaitement faire la différence entre un signal qui lui est nécessaire ou non.

Chaque cellule, donc chaque organe composé d'un même type de cellules résonne sur des ondes de fréquences qui leur sont propres. C'est le principe de la radio-diffusion. Lorsque nous recherchons une station de radio sur notre poste, nous tournons le bouton, circuit oscillant du récepteur pour le mettre en phase avec le circuit oscillant de l'émetteur. Nos cellules sont dépourvues de cables, de fils et de condensateurs mais possèdent des structures servant de résonnateur : ADN, organites spécifiques...

Tout encrassage organique, perturbant l'équilibre éléctromagnétique de l'eau corporelle, tout champs perturbateur ( Wi fi, antennes relai....) peuvent parasiter les circuits oscillants de nos cellules. Leurs courbes de fréquences se trouvent donc perturbées ainsi que leur amplitude.

Des appareils de biorésonance endogène de type Biospect vont permettre de détecter ces troubles de fréquences et de les corriger afin de permettre aux différents organes de se repositionner sur leur circuit oscillant permettant leur fonctionnement de manière optimale.
Ils permettent également d'apporter à l'organisme des informations permettant une cohérence de nos systèmes biologiques et le maintien de l'homéostasie cellulaire.

Ils permettent donc d'effectuer un bilan bioénergétique complet et de corriger les déséquilibres électromagnétiques pouvant conduire à un dérèglement de l'organe vers une maladie.

L'appareil ne doit néanmoins pas se substituer au thérapeute et à sa démarche analytique. La désorganisation des champs électromagnétiques cellulaires sont liés à une ou des causes. Tout comme l'acupuncture et le magnétisme, il est vain de penser que le simple fait d'effectuer des corrections énergétiques, soit suffisant pour permettre un retour à la santé. Il est nécessaire de prendre en charge les causes en amont de ce désordre, qu'elles soient alimentaire, psycho-émotionnelle, biologique ou somatique. La pratique holistique vise à rétablir l'équilibre homéostasique au niveau des quatre piliers qui constituent l'être humain : psychologique, physique, biologique et énergétique.

L'art du thérapeute holistique va donc consister, au terme d'une anamnèse rigoureuse, à utiliser les différents outils à sa disposition pour permettre ce retour à l'équilibre de santé : diététique, phyto-aromathérapie, psychologie, techniques énergétiques, réflexologie, techniques manuelles.......

 

Catherine Picard
www.naturo-form.com

 

 

Commentaires   

0 #1 HAUUY 14-02-2011 15:53
\"L’Homme est un instrument de musique, son corps en est la caisse de résonance, le cœur les cordes et le mental l’archet. Il doit s’accorder au diapason de l’Esprit pour jouer sa partition dans la Symphonie Universelle”. A.H.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir