La médiation familiale

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Dans la plupart des cas la médiation est utilisée comme une alternative à la violence ou comme une alternative au système judiciaire pour régler les disputes et les litiges interpersonnels.

Elle est universellement connue parmi les groupes humains depuis les sociétés les plus primitives jusqu'aux sociétés contemporaines.

La médiation a souvent été identifiée par son action en vue de maintenir le bon fonctionnement d'une communauté et l'évitement dégénérant en violence.
La médiation dans son sens large n'a pas de limite. Elle englobe tous les secteurs de l'activité humaine, de la sphère privée à la plus publique.


LA MEDIATION FAMILIALE
L'introduction de la médiation s'est faite en Europe après sa naissance en Amérique du Nord. Plusieurs avocats affinent la technique de la négociation d'affaires en la transposant dans le domaine de la famille. Cette pratique sera renforcée par la théorie de la négociation raisonnée de Roger Fischer et William Ury dans un livre intitulé « comment réussir une négociation » Edition Seuil.
La médiation implique que les partenaires se concentrent sur des intérêts communs afin de trouver un accord rationnel sur la base de critères objectifs.

La négociation raisonnée repose sur 4 principes :
-traiter de façon séparée les questions des personnes
-se concentrer sur les intérêts en jeu et non sur les positions
-explorer plusieurs pistes de solutions
-rechercher une entente basée sur des critères objectifs et vérifiables

Le développement de la médiation familiale au Québec a alimenté une réflexion en cours depuis les années 70 autour des changements sociaux que sont la place de l'enfant, l'émancipation des femmes, l'augmentation des divorces qui ont contribué à la création du métier de médiateur familial.

En France
la médiation familiale se développe depuis la fin des années 80. La loi de 1975 (qui introduit le divorce par consentement mutuel) et la loi de 1987 (qui fait de l'autorité parentale conjointe une nouvelle modalité de prise en charge des enfants) a poussé les divorçants , de plus en plus nombreux , à trouver une solution consensuelle à leurs litiges.

Bien que communément traité sur la scène judiciaire et admis par la société, le divorce reste un événement douloureux. Le traitement de ses conséquences psychologiques, économiques et sociales n'en fait pas une affaire banalisée. Le conflit conjugal, la rupture du lien matrimonial, la séparation sont en partie synonymes d'échec.

La médiation familiale est une pratique professionnelle à laquelle peuvent avoir recours tous les membres de la famille et qui leur permettra d'établir ou de rétablir une communication ou un lien, d'élaborer des accords, de gérer des difficultés en tenant compte des besoins de chacun et notamment de ceux des enfants.


QUI EST LE MEDIATEUR FAMILIAL ?

C'est un professionnel qui va mettre en place un processus de un ou plusieurs entretiens pour offrir un espace de dialogue, d'écoute, de respect mutuel et de concertation aux familles.
C'est le plus souvent un professionnel formé en Droit, en psychologie ou en sociologie, la Direction générale de l'action sociale a mis en place le « diplôme d'état de médiateur familial ».

En début de médiation, le médiateur familial s'assure que les personnes concernées sont prêtes à respecter le cadre de non-agression et ce pendant toute la durée du processus, c'est dans un contexte rassurant que l'élaboration d'une nouvelle organisation familiale satisfaisante peut se concevoir dans la durée.

Le médiateur familial est un tiers impartial, sans pouvoir de décision, qui se met au service des décisions mutuellement élaborées par le couple. Il a comme unique pouvoir la gestion du processus de médiation familiale.
La particularité du médiateur familial est d'être en posture de non jugement de neutralité et d'impartialité ce qui favorise la communication entre les personnes en conflits.
On peut dire que le médiateur familial est un facilitateur.

Les personnes ont une entière liberté d'adhérer ou pas au processus de médiation familiale. De ce fait elles sont considérées comme actrice de la gestion des conflits et par ailleurs complètement responsables de la future organisation familiale.

La gestion du conflit en médiation familiale est l'idée du « gagnant/gagnant » .

La médiation familiale offre un espace de parole défini dans un cadre bien précis qui sera le support préalable à un nouveau mode de communication.
Il doit réunir tous les individus de l'espace de médiation.


LES DIFFERENTES ETAPES DE LA MEDIATION

Le cadre de la médiation est posé par le médiateur lors d'un entretien d'information auquel les personnes intéressées ou orientées par le juge aux affaires familiales sont conviées.
Lors de cet entretien les personnes sont libres d'adhérer ou pas à ce cadre de travail et donc décident ou non d'entreprendre une médiation familiale.
Les premières séances vont permettre l'expression des positions et des demandes de chacun.

La médiation familiale permet d'atténuer les souffrances et les déchirements des membres du couple et de leurs enfants.
Ensemble nous allons aller à la recherche du sens et de la construction de l'histoire commune.
Nous ferons un bilan conjugal et familial.
Nous travaillerons autour de l'expression des besoins de chacun. Pour le médiateur il est important de montrer au couple qu'il est primordial que les besoins personnels soient pris en considération dans un premier temps , pour ensuite s'intéresser à ceux de l'enfant car pour eux la réponse au bien-être de l'enfant passe par celui des parents.

A la dernière étape de la médiation familiale l'accord se bâtit en plusieurs étapes :

-entente sur la situation
-reconnaissance des désaccords
-accord mutuel final
-rédaction par écrit de leur engagement aux accords (à charge pour chacun de la présenter ou non au juge aux affaires familiales)

La médiation familiale est limitée dans le temps. Les séances durent en moyenne une heure trente, elles sont espacées généralement tous les quinze jours trois semaines étalées sur trois mois environ en fonction de la situation. Toutefois le rythme peut varier en fonction de la demande. La médiation familiale tente de chercher des réponses aux difficultés que rencontrent des parents, des enfants, des grands -parents, des beaux - parents .

Il est possible de rencontrer un médiateur avant pendant ou après une séparation.

Comme nous l'avons vu précédemment chaque séance est consacrée à un ou plusieurs problèmes :

Autorité parentale, toutes les décisions concernant l'éducation de l'enfant, la santé, et le bien- être ...
Résidence de l'enfant
Accès à l'autre parent
Responsabilités financières le budget de l'enfant
Séparation biens mobiliers/ bien immobiliers


Le but de la médiation familiale est d'aider le couple et les enfants à mieux vivre l'expérience difficile de la séparation et d'aider les enfants à s'extraire du conflit. Il est important que chacun trouve et retrouve une place pour pouvoir se reconstruire sereinement, on peut penser que la médiation familiale aide à cela aussi....

 

 

Pascal ANGER
médiateur familial / psychothérapeute familial
http://pascalanger.fr

 

 

 

Commentaires   

0 #1 Michel Willekens 17-09-2012 08:39
Des questions importantes, car les divorces conflictuels représentent un pourcentage énorme!Quid de la médiation familiale lorsque l'un des parents ne veut pas consulter la médiation familiale? En effet, il y a souvent de fausses allégations de la part des mères... et de plus en plus de la part des pères. La MF peut-elle identifier les personnes qui mentent et qui disent la vérité? Car lorsque l'on est impliqué avec la justice, et les avocats, c'est quasiment toujours le parent accusé (que les accusations soient non-fondées ou bien-fondées) qui est victime de sanctions abominables comme l'expulsion du foyer familial, condamnation à payer de lourdes pensions alimentaires pour les enfants, lesquelles sont parfois /souvent impossibles à payer. Et cerise sur le gâteau, l'interdiction de voir et/ou d'approcher les enfants. Ce qui détruit souvent définitivement les relations parents /enfants.Donc, comment faire puisque la MF n'est pas obligatoire ?
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir