L'approche de notre identité par la psychosynthèse

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Dès le début de la vie, le désir se manifeste en chacun de nous. Celui-ci peut prendre plusieurs formes. On peut tous constater que l'objet de notre désir change au cours de la vie.

Nous pouvons désirer des choses matérielles, un nouveau travail, des vacances pour se reposer,... mais aussi des choses moins concrètes comme désirer de la reconnaissance, de l'estime d'autrui, du pouvoir d'influence,...
Et puis il arrive enfin que le désir se transforme en aspiration pour des choses encore plus subtiles comme la connaissance de soi, la sérénité, la vérité, la justice, la joie, l'amour, la bonté... Nous partons alors en recherche spirituelle, à partir d'une vague impression que tout ce que l'on a cherché jusqu'ici à l'extérieur se trouve peut-être à l'intérieur. On peut dès lors se poser plusieurs questions :

Quel est ce « moi qui cherche » ?
Ce n'est pas nous. C'est simplement une partie de nous qui cherche son essence.
Qu'est-ce qui est spirituel ?

Disons simplement que tout ce qui contribue à l'évolution est spirituel. Tout ce qui contribue à la vie est spirituel. Ainsi on peut voir qu'une chose aussi simple que de préparer un repas est une activité spirituelle.

L'idée d'évolution est assez récente dans l'histoire de l'humanité. Elle n'a que 150 ans (Darwin). Cette idée a influencé toutes les domaines d'activités humaines : la science, la philosophie, la sociologie, la psychologie... Elle nous offre un merveilleux cadeau : la possibilité de choisir. Nous pouvons maintenant faire le choix de mener notre évolution consciemment.

Si vous suivez un cheminement spirituel, posez-vous régulièrement la question suivante: « Qui suis-je ? » Cette question est plus difficile qu'il n'y paraît au premier abord.
Dans ce type de questionnement, on peut demeurer dans une impasse. Alors il nous faut une méthode. La Psychosynthèse est une de ces nombreuses voies de réalisation qui permet de trouver nos réponses par nous-mêmes. Elle propose de mener une évolution consciente. Cela concerne :

- la connaissance de soi,
- la résolution de certains traumatismes,
- l'observation et la compréhension des grandes étapes de notre vie ?
- comment aborder une réorientation ?
- comment résoudre les crises de notre vie et leur donner un sens ?

Jusque-là on peut dire que la Psychosynthèse ne se distingue pas d'autres psychothérapies. Son créateur, Roberto Assagioli, a d'ailleurs repris dans sa méthode plusieurs techniques qui existaient déjà dans d'autres thérapies (la psychanalyse, l'art thérapie, le jeu de rôle, la relaxation, le brain-storming, la visualisation, la méditation...) Ce qu'il a amené de prédominant en psychologie, c'est l'utilisation de la volonté dans la pratique thérapeutique. A travers divers exercices, le patient est amené à développer la volonté pour dépasser ses difficultés et devenir autonome dans son processus de croissance qui s'intègre à sa vie quotidienne.

De plus, Assagioli a apporté une vision holistique à la psychologie en intégrant la dimension transpersonnelle dans son approche de l'être humain.

Qu'est-ce que le transpersonnel ?
C'est l'immense potentiel qui existe en nous, un « réservoir » de créativité et de capacités nouvelles. C'est ce qui attend de se réaliser à travers nous. C'est le meilleur de nous-mêmes. Dans la sphère du Transpersonnel résident les plus belles qualités que nous pouvons incarner.
Par la méditation et la visualisation, nous pouvons accéder au Transpersonnel. Ce type d'exercice utilisé en Psychosynthèse nous révèle de façon expérimentale qu'il existe des forces créatives dans les couches supérieures de l'inconscient et ses forces spirituelles dépassent largement notre pensée.

Revenons à la question « Qui suis-je ? »
Chacun de nous se présente peut-être comme une personne avec telle ou telle compétence, telles qualités, telles faiblesses,... Mais est-ce vraiment nous ? Si nous observons notre vie de plus près, nous verrons que nous changeons d'attitude en permanence, nous sommes une fois énervé, une autre fois pressé, ou tranquille, serein, positif, et le jour d'après, nous pouvons être déprimé, fatigué,... Nous alternons sans cesse entre divers états d'esprit et de comportement selon les situations, selon les rôles que nous jouons, selon les personnes à qui nous parlons. Nous pouvons constater que notre personnalité est fragmentée, divisée en plusieurs entités.

En Psychosynthèse on nomme sub-personnalités ces personnages qui nous habitent et qui s'expriment selon les circonstances à travers tel rôle (l'employé, le père de famille,...), tel comportement (perfectionniste, impatient,...), telle attitude (pessimiste, ambitieux, sympathique,...) Dans une même journée, nous jouons tous plusieurs rôles que nous incarnons aux moyens de nos sub-personnalités. Celles-ci sont en quelque sorte notre troupe d'acteurs du théâtre de notre vie. Nous sommes en réalité le metteur en scène et l'auteur de ce jeu qui prend sa source dans notre psyché. Comme dans toutes pièces de théâtre, il y a des conflits, des coalitions ou des affinités entre les acteurs, mais aussi des manipulations, des intrigues, des moments de bonheurs ou des tragédies. C'est le jeu de la vie.


Que faire pour atteindre l'harmonie dans notre théâtre intérieur ?

Nous devons nous désidentifier. Cela veut dire cesser de nous identifier à nos rôles, nos humeurs, à ce que nous croyions être,... Tout notre langage exprime cette identification :
« Comment ca va ?
Je suis fatigué aujourd'hui, j'ai mal dormi. »
Ici je m'identifie à ma fatigue.
« Je suis fier d'avoir réussi mon examen. »
Là je m'identifie à ma réussite. Cela engendre des émotions agréables. Mais imaginons maintenant avoir rater l'examen, les émotions désagréables seront aussi fortes que celles que l'on ressent dans la réussite.

« Je suis déprimé suite à cette mauvaise nouvelle... »
Je m'identifie à ma déprime. Comment s'en sortir dans cet état d'esprit ? Commençons par nous dire « je ne suis pas ma déprime. Je vis simplement un moment de déprime. »

Quelles sont les vertus de la désidentification ?

La désidentification permet de trouver un juste milieu entre les émotions extrêmes qui nous font souffrir. Se désidentifier permet de prendre du recul sur tout ce contenu. C'est lever les voiles qui cachent ce que nous sommes vraiment pour trouver notre place au centre. Ensuite on peut entreprendre un chemin vers le Soi, notre identité spirituelle qui demeure dans la dimension transpersonnelle de notre psyché.

La Psychosynthèse propose un chemin vers soi qui vaut la peine d'être réalisé car une vie plus consciente, plus responsable et plus pleine est toujours source de joie et d'épanouissement.

 

 

 

Vincent Claessens
Praticien en Psychosynthèse et approches corporelles

www.massage-triade.be


 

Auteur du livre "La mosaïque de l'Etre"
Editions Ellebore

ll n'est pas inutile de se demander régulièrement : « Qui dirige ma vie ? J'ai eu tel comportement dans telle situation, quelle partie de moi s'est exprimée ? Dans une certaine circonstance, je fais un choix : qui a décidé ? » En approfondissant ce questionnement, on s'aperçoit rapidement de la multitude de personnages qui animent notre vie intérieure. Cette vie subjective est un petit théâtre, avec ses acteurs et ses drames.Nous allons explorer cet univers intérieur et aller à la rencontre de ces personnages qui vivent au sein de notre conscience. Nous chercherons à mettre en lumière leurs caractéristiques, à comprendre leur raison d'être...
Dans cet ouvrage, de nombreux exercices ponctuent les différents aspects théoriques abordés.

Commander en ligne ici

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir