Vous avez peur de l'hypnose ?

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 
Vous avez bien raison, au vu de ce que l'on entend à son sujet...
Et si je vous disais que l'hypnose dont je vous parle ici représente à peu près tout ce que vous voulez, sauf... l'hypnose de spectacle ?
Et si, au-delà du spectacle, l'hypnose pouvait vous aider à voyager au cœur de vos ressources, pour vous aider à vivre mieux ?
C'est le but de l' « hypnose ericksonienne », pratique révolutionnaire découverte au siècle dernier par un psychiatre américain de génie : le Dr. Milton Erickson.
Avec cette découverte, Erickson est considéré comme le père des « thérapies brèves », pratiques thérapeutiques qui cherchent à atteindre un objectif précis en quelques séances seulement.

L'hypnose de spectacle est une pratique dans laquelle la personne délègue à un hypnotiseur le pouvoir et les facultés qu'elle a sur elle. Elle se laisse manipuler, pour répondre au désir de puissance (l'égo ?) de l'hypnotiseur.
L'hypnose ericksonienne est une pratique holistique (la personne est perçue dans son ensemble), non-dirigiste, qui respecte pleinement la personne et s'appuie sur ses capacités d'auto-guérison, pour l'aider à se guérir. La personne accompagnée conserve le pouvoir sur elle-même. Elle sait exactement ce qu'elle dit, entend, fait et pense. Elle est guidée vers le changement qu'elle souhaite, par un praticien qui a confiance en ses ressources et lui laisse le pouvoir de son propre changement.

Il est important de savoir que, littéralement, l'hypnose n'est pas une technique en soi mais seulement un état : on ne devrait parler que d'état d'hypnose. Il s'agit précisément d'un « état modifié de conscience ». Dans les années 90, des recherches médicales au PET SCAN ont démontré que l'état hypnotique est un état neurologique particulier, différent de l'état de veille normale et du sommeil. En effet, les zones du cerveau activées en état d'hypnose sont différentes de celles activées pendant l'état de veille ou le sommeil !
Parler d'hypnose ericksonienne en tant que technique est un abus de langage. Il y autant de pratiques de l'hypnose ericksonienne qu'il y a de praticiens... et de patients !
Ce qui fédère la pratique d'une forme d'hypnose « ericksonienne » est le cadre de valeurs proposé par le praticien : respect, autonomisation et liberté ; travail axé vers la résolution d'un problème ou l'atteinte d'un objectif, avec l'utilisation d'un état modifié de conscience et d'un travail qui s'opère sur un plan inconscient. Voilà ma définition d'une forme « ericksonienne » de l'hypnose.

Pour Erickson, qu'est-ce que l'Inconscient ? Simplement : « tout ce qui est en-dehors du conscient » ! Sur un plan physiologique, l'Inconscient régit la respiration, la température du corps, l'immunité, etc. Sur un plan holistique, l'Inconscient est un océan de ressources : psychiques, physiologiques, d'expériences, de connaissances, etc. Le postulat de départ est que tout être humain possède en lui les ressources dont il a besoin pour vivre heureux.
C'est en respectant l'équilibre profond de l'Inconscient de la personne, que les changements sont durables. C'est ce qui fait la différence majeure entre l'hypnose classique et l'hypnose ericksonienne : la première impose à l'Inconscient des solutions ou comportements « prêts-à-porter » (parfois inappropriés à la personne). La seconde propose à l'Inconscient de mettre en place ce qu'il y a de mieux d'après lui pour la personne, en respectant le sens profond intrinsèque à chaque comportement.

Et si je vous disais que vous êtes en état hypnotique plusieurs fois par jour, vous me croiriez ? C'est pourtant le cas : au moins le matin au réveil, et le soir au coucher. Ou encore quand vous faîtes le ménage ou la vaisselle, quand vous prenez les transports en commun, quand vous rentrez chez vous en voiture, quand vous faîtes du jogging, quand vous lisez un roman, quand vous regardez un film passionnant, quand vous êtes dans vos pensées ou « dans la lune », quand votre esprit « décroche ». En fait, vous êtes très souvent en hypnose !

Comme le disait le Dr. Erickson, « toute hypnose est auto-hypnose ». Le praticien va aider la personne à s'installer naturellement dans son propre état d'hypnose. C'est dans cet état particulier que l'Inconscient de la personne est plus présent, avec l'ensemble de ses ressources. La pratique de l'hypnose ericksonienne est un voyage au cœur des ressources inconscientes de la personne. Cette pratique agit sur un plan inconscient... avec l'aide de l'Inconscient !

Mais alors, avec l'hypnose, je n'aurai rien à faire ?
Le praticien vous donne les clés du changement, il vous rend votre pouvoir sur vous-même, pour vous rendre votre liberté et autonomie.
La réussite d'un travail sur soi nécessite toujours un désir profond de changer. Même si le travail en hypnose porte sur la partie inconsciente de l'être, l'envie de changer et l'engagement conscients de la personne accompagnée restent fondamentaux.
Le voyage hypnotique est comme un voyage en voiture : vous êtes le conducteur, vous tenez le volant et vous dirigez votre voiture (de façon consciente et inconsciente) ; le praticien est le passager, il est là pour vous aider à observer différemment ce qui se passe dans votre environnement, en s'appuyant sur vos ressources et vos capacités d'exploration. Si vous tenez à passer par une certaine route (ou à vous arrêter !), le passager n'a pas d'action possible contre votre gré !
Dans ma pratique de l'hypnose, en dehors du travail sur les phobies et les traumatismes, je fais intervenir en conscience la personne accompagnée, qui devient moteur de son propre changement.

Pourquoi l'hypnose fonctionne si bien ?
L'hypnose agit sur les racines de vos comportements. Le fait d'agir à la racine permet un travail efficace en profondeur. Pour cela, le praticien utilise le langage de l'Inconscient (qui a sa propre grammaire et vocabulaire, sa façon propre de s'exprimer et de comprendre les choses).
De plus, le cerveau ne fait pas la différence entre la réalité et l'imagination, surtout en état hypnotique. Certaines stratégies simples (la visualisation) s'appuient sur cela, ce qui permet d'agir efficacement pour atteindre un objectif donné. De surcroît, l'état hypnotique agit comme un amplificateur, qui décuple la puissance du travail effectué.

Et en quoi l'hypnose peut m'aider concrètement ?
Du domaine médical au coaching des sportifs de haut niveau, en passant par les applications psychothérapeutiques, les applications de l'hypnose sont multiples. Voici les plus courantes : perdre du poids, arrêter de fumer, traiter une phobie, améliorer sa confiance en soi, accélérer la réparation d'une fracture, apaiser une douleur chronique (l'hypnose peut aussi remplacer une anesthésie générale, en conservant une anesthésie locale), améliorer ses performances artistiques ou sportives, copier-coller une capacité chez quelqu'un d'autre, mobiliser des ressources inconscientes pour atteindre un objectif, retrouver son cycle de sommeil, etc.
En fait, les seules limites de l'hypnose... sont la créativité du praticien !

Quels sont les limites et les possibles de l'hypnose ?
Des résultats surprenants peuvent parfois apparaître dès la première séance. Plus souvent, il faut plusieurs séances pour atteindre le résultat souhaité. Parfois encore, les pistes de travail testées par le praticien ne fonctionnent pas.
Restons humbles ! Toute pratique thérapeutique ou de coaching connaît des réussites et des échecs. Cela dépend de nombreux facteurs : compétences du praticien, désir de changement de la personne accompagnée, qualité de la relation humaine, diversité des pistes de travail élaborées par le praticien, etc. ! L'élément déterminant est sans doute le fait que le praticien accorde toute sa confiance à la personne qu'il accompagne, qu'il croit sans réserves à ses capacités d'auto-guérison.


On trouve en hypnose des résultats impressionnants comme par exemple perdre plusieurs kilos en quelques mois, se libérer de ses troubles obsessionnels du comportement (TOC), accompagner profondément un travail de deuil, arrêter de fumer après de nombreuses années de tabagisme, améliorer des performances sportives ; etc.

Bien sûr, ces réussites en une seule séance ne constituent pas la majorité des réussites obtenues, mais il est toujours bon d'essayer... et de voir par soi-même ce qui nous convient !

 

Enguerrand de Christen
Hypnose ericksonienne
/www.devenirsoi.com

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir